Avis émis dans le cadre de l'enquête publique 

 « Contrat de Quartier Durable Bockstael »
 
 
 
Considérations générales 
 
Les signataires du présent avis tiennent tout d'abord à souligner le travail de concertation et de participation réalisé ces dernières années dans le cadre du contrat de quartier durable « Bockstael ». 
 Nous partageons les objectifs annoncés, en particulier ceux qui visent à faire de la zone concernée un espace multifonctionnel embelli, ludique et récréatif, apaisé en terme de circulation et sécurisé pour les usagers actifs dont les cyclistes. 
  Outre les objectifs précités, notre avis tient également à souligner et renforcer la fonction centrale de l'ancienne place communale, le coeur historique de Laeken. 
 
 
1. Stationnement 
 
Le projet prévoit le maintien de 71 places de parking sur la partie sud de la place, devant la Maison de la Création. 
 
Le maintien de ce parking implique la mise à double sens de la voirie latérale de la place, située dans le prolongement de l'avenue Tielemans. Ce double sens nous paraît contraire à l'objectif de diminution de trafic, de sécurisation des piétons et de développement des activités récréatives, ces dernières étant en effet reléguées au bout de la rue Laneau, faut d'espace sur la place même et donc au-delà d'une voirie à double sens. 
 
D'un point de vue paysager, le maintien du parking devant la façade classée de l'ancienne maison communale est regrettable. 
 
Enfin, l'offre alternative en matière de transport individuel, à savoir les stations Villo et Cambio, sont peu valorisées et installées à la périphérie de la zone. 
 
Considérant ces différents éléments, nous demandons
 
  • la suppression totale du parking sur la place Bockstael ; 
  • la recherche active d'alternatives de stationnement dans les environs proches afin d'y développer du parking public, notamment rue Leopold (grand garage de 700m2 à hauteur du nr 149-151, à vendre depuis plusieurs années) ou dans le cadre du projet « Vandergoten » ; 
  • l'interdiction du stationnement pour les véhicules de plus de 3,5T, sur la place comme dans les quartiers limitrophes à l'instar de la récente décision de la commune de Schaerbeek qui leur refuse désormais la délivrance de cartes de riverains ; 
  • Le rapprochement de l'offre Villo et Cambio du pôle STIB. 
 
 
2. Aménagements 
 
 
Le projet prévoit le remplacement d'anciens pavés par un nouveau revêtement minéral. Outre le faible intérêt esthétique et le coût élevé d'une telle opération, nous pensons qu'une plus grande attention doit être apportée à la verdurisation de la place en y prévoyant des zones de verdure et/ou de pelouse au centre ou en bordure. 
  
Un autre élément d'agrément, compatible avec le caractère multifonctionnel de la place, serait l'intégration de jets d'eau ou de fontaine. Cela améliorait l’esthétique très minérale de la place tout en y ajoutant une attractivité récréative. 
  
Par ailleurs, le projet d'éclairage de la Place pose question dès lors qu'il n'intègre pas la Maison de la Création et la mise en lumière de ce patrimoine d'exception. Nous demandons l'établissement d'un Plan Lumière pour la Place et les bâtiments qui l'entourent. A défaut d'un tel plan, nous proposons que la lumière projetée par la future sculpture monumentale puisse également être dirigée vers le beffroi de l'ancienne maison communale. 
 
 
 
3. Animation 
 
 
Réaménager la Place Bockstael et ses alentours n'est pas un simple projet de travaux publics. Il s'agit également de redonner un rôle social à cette zone et en particulier à la Place, libérée des voitures. Cet aspect n'a été que partiellement rencontré dans le projet soumis à enquête publique. 
 
 
En effet, la partie nord de la Place, libérée des voitures, consiste en une esplanade minérale connectée à l'offre de transports publics. Nous pensons qu'une dimension sociale supplémentaire pourrait lui être donnée en y installant un ou deux kiosques et en y développant une programmation de qualité. 
 
 
De même, la rue Laneau est aujourd'hui peu fréquentable ou agréable de par l'absence de contrôle social dans cette zone. Le projet n'offre aucune réponse à cela, se limitant à retravailler (intelligemment) l'aménagement de la rue en balcon urbain. Là aussi, nous sommes convaincus qu'un kiosque ou qu'un pavillon multifonctionnel situé à l'angle de la rue Laneau et de la Place Bockstael, à l'emplacement actuel des toilettes publiques, pourrait améliorer grandement l'attractivité et la convivialité de la Place Bockstael comme de la rue Laneau.